Denise Laferrière


Mon blog


22 octobre 2013 - À la mi-parcours de la campagne électorale

Nous sommes presque à mi-chemin de la date du scrutin et je dois lever mon chapeau à tous les bénévoles qui travaillent à ma réélection, que ce soit pour l'installation de mes pancartes, la mise en page de mon dépliant électoral, sa distribution dans tous les foyers du district ou encore pour assurer la logistique des jours de votation. Merci à vous tous, vous êtes formidables!

Justement, à ce propos, il faut souligner qu'en plus du vote par anticipation, le 27 octobre de même que le jour du scrutin, soit le 3 novembre, la ville fait partie d'un projet pilote du directeur général des élections du Québec. Le but est d'augmenter le taux de participation des électeurs en permettant à ceux-ci de voter à d'autres dates.

Ainsi, il sera possible de voter au bureau du président des élections le 25, 28 et 29 octobre de 9h à 21 h et le 30 octobre de 9h à 14h à la Maison du Citoyen, au 25 rue Laurier. Pour les personnes à mobilité réduite, c'est un avantage important car elles seront à l'abri des intempéries et auront une plus courte distance de déplacement pour voter grâce au stationnement souterrain et à l'ascenseur tout près.

Cependant, tout n'est pas rose car certains électeurs pourraient être surpris de l'endroit où ils seront appelés à voter s'ils ne prêtent pas suffisamment attention à la section de vote où ils sont inscrits et qu'ils attendent à la dernière minute pour en prendre connaissance. Ainsi, certains citoyens résidant tout près de l'école secondaire de l'Île devront se rendre à la Maison Mathieu-Froment-Savoie le jour du scrutin s'ils veulent exercer leur droit de vote. Cela pourrait avoir un impact négatif pour des personnes qui ne possèdent pas de voiture car celles-ci choisiront tout simplement de ne pas voter.

Je crois, qu'à l'avenir, il serait nécessaire de varier la façon de voter; par exemple, par téléphone ou par internet si on veut augmenter significativement le nombre de personnes qui se donnent la peine de voter car, avouons-le, 40% n'est pas un taux adéquat si on veut représenter les intérêts d'une majorité de citoyens.

Écrire vos commentaires sur la mi-parcours de la campagne électorale!





10 octobre 2013 - Mon dépliant électoral 2013

Il est temps de faire connaître mes réalisations au cours du dernier mandat ainsi que les engagements envers les électeurs pour le prochain mandat dans l'éventualité de ma réélection dans le district Hull-Wright. Je vous invite à prendre connaissance de mon dépliant électoral 2013. Pour toute question, n'hésitez pas à me contacter..

Écrire vos commentaires sur mon dépliant électoral!





1 octobre 2013 - Ma campagne électorale a débuté officiellement le 26 septembre dernier!

L'étape la plus importante pour tout candidat consiste à solliciter la signature de 25 électeurs qui supportent notre mise en candidature et de présenter le formulaire à la présidente de l'élection soit, Maître Suzanne Ouellet, greffière de la ville qui atteste à partir de ce constat que nous remplissons les conditions pour ce faire. La période de mise en candidature a débuté le 20 septembre et se termine le 4 octobre prochain. Dès le premier octobre, la liste électorale 2013 sera disponible à tous les candidats qui ont été reconnus par la présidente d'élections.

À partir de ce moment, toute notre énergie doit se tourner vers les différentes occasions de rencontrer des électeurs et écouter leur point de vue sur les affaires municipales. Personnellement, je privilégie le contact direct avec le citoyen, préférablement à son lieu de résidence afin qu'il se sente à l'aise de me parler de ses préoccupations et d'exprimer ses désirs pour le développement harmonieux de son quartier, d'abord mais aussi des projets d'envergure à venir.

Plusieurs tâches doivent être faites presque simultanément en début de campagne à savoir la pose de pancartes, la réalisation du dépliant électoral de même que le sacro-saint pointage qui permet au candidat de se préparer à faire sortir le vote au moment du scrutin. C'est pourquoi il est si important d'avoir un groupe de personnes bénévoles ayant toutes sortes d'habiletés qui appuient leur candidate de façon concrète. Curieusement, c'est en se rendant vulnérable et en demandant de l'aide que la candidate renforce le désir de la communauté à la supporter dans son projet.

Écrire vos commentaires sur ma campagne électorale!





28 août 2013 - La sécurité au quotidien!

Il y a quelques jours, je participais à la patrouille citoyenne dans l'Île de Hull dont le but est de s'assurer que le devant de chaque résidence est bien éclairé et que le numéro civique est présent en grosses lettres au cas où vous avez besoin des services d'urgence à votre domicile. La patrouille vérifie également si votre cour ne présente pas de tentation pour des voleurs éventuels; par exemple des vélos non cadenassés ou des objets d'une certaine valeur comme un BBQ ou une tondeuse qui sont laissés à la vue plutôt que rangés dans un endroit sécuritaire. Un autre volet de la patrouille consiste aussi à vérifier que les voitures stationnées en bordure de rue sont verrouillées, fenêtres fermées et qu'aucun article tel que cellulaire ou sac à main n'est visible de l'extérieur.

Le temps de la rentrée scolaire est aussi un moment tout désigné pour rappeler certaines règles de sécurité au quotidien.

Sécurité dans les rues : s'assurer que les enfants restent calmes au point de rassemblement pour monter dans l'autobus scolaire et qu'ils attendent leur tour en file indienne sans pousser. Pour les automobilistes, il est primordial de respecter les clignotants lorsque l'autobus fait monter ou descendre les enfants. De plus, la limite de vitesse dans les rues locales est maintenant fixée à 40km/heure pour réduire les risques de blessure advenant un accident. Respectons-la !

Sécurité à la maison : l'automne est le temps idéal pour tailler votre haie ou élaguer des arbustes qui peuvent devenir des endroits où des personnes mal intentionnées pourraient se cacher. Verrouiller vos portes et bloquer l'ouverture des fenêtres afin de ne donner aucune chance à ceux qui voudraient s'en prendre à vos biens. N'oubliez pas de remplacer vos piles d'avertisseurs de fumée : ce simple geste pourrait vous sauver la vie en cas de feu. Enfin, pour être au courant du nombre d'entrées par effraction dans votre voisinage, il existe un programme du service de police de Gatineau, Prévol. Pour vous inscrire par téléphone, appelez au (819) 243-2345, poste 7677. C'est gratuit!

Nouvelles brèves : la ville de Gatineau a voté une nouvelle politique de l'arbre. Ainsi, avant de couper un arbre, vous devez demander un permis pour le faire. Un ingénieur forestier viendra vérifier si l'arbre est malade ou en bonne santé : si c'est un frêne et qu'il est atteint par l'agrile, vous aurez la permission de l'abattre sur votre terrain. Autrement, il sera de plus en plus difficile de justifier la coupe d'arbres sur le territoire de la ville car nous avons perdu depuis quelques années un grand nombre de frênes. Gatineau consacrera un montant de 500000$ de façon récurrente pour disposer des arbres morts en bordure de rue et planter des essences d'arbres diversifiés pour les remplacer.

Le 11 et 12 septembre prochain se tiendra le Salon du ruisseau de la Brasserie dont je serai la présidente d'honneur. Comme vous le savez, le ruisseau est un bras de la rivière des Outaouais qui ceinture l'Île de Hull et il y a beaucoup de possibilités pour en faire un cours d'eau écologique à la disposition des résidants, travailleurs ou touristes qui désirent se l'approprier comme attraction naturelle pour sa diversité biologique autant qu'un plan d'eau propice au plein air et à la détente. Le Salon permettra de mettre tous les acteurs intéressés autour d'un tel projet pour assurer sa mise en valeur.

Écrire vos commentaires sur la sécurité au quotidien!





14 juillet 2013 - L'été : un moment propice aux rencontres!

Au cours des prochaines semaines, j'ai l'intention d'aller vous rencontrer chez vous, là où vous vivez pour savoir les qualités que vous recherchez chez l'élu municipal qui vous représente à la table du Conseil. Je souhaite connaître vos intérêts pour les affaires municipales à savoir ce qui compte le plus pour vous soit la mise à niveau de nos infrastructures municipales, la qualité et la quantité des services offerts, les enjeux entourant la densification de notre territoire, le taux de taxe ou encore le type de gouvernance que vous aimeriez voir à Gatineau.

Pour que notre démocratie se porte bien, il faut des citoyens informés et engagés, prêts à offrir leur point de vue et à mettre la main à la pâte qui osent participer à la construction de leur ville au sens propre comme au sens figuré. Ainsi, Gatineau présente à ses citoyens différentes façons de s'impliquer : consultations publiques sur plusieurs sujets, arrachage d'herbe à poux ou compostage de matières résiduelles, corvées de toutes sortes pour embellir notre environnement. Mais le moment privilégié pour exercer notre sens de la démocratie se joue à tous les quatre ans, le premier dimanche de novembre pour élire les membres du Conseil municipal et son maire. Donc, pour faciliter l'expression de cette volonté populaire, nous, les candidats, avons besoin de votre aide afin de faire connaître notre programme et expliquer à la population ce que nous avons à offrir advenant qu'on nous choisisse lors du vote.

Ne soyez pas timide! Nous avons besoin de plusieurs types de bénévoles : des personnes qui téléphonent aux électeurs pour vanter notre programme; d'autres qui réfléchissent aux outils de marketing propices à l'élection; d'autres enfin qui coordonnent la logistique lors de la journée du vote. Il faut aussi mentionner combien les médias sociaux pourront faire la différence car ceux-ci ne coûtent rien et ne sont pas considérés comme des dépenses électorales. J'invite donc les jeunes à participer avec moi via les médias sociaux à propager les bons coups ou les bonnes idées que nous avons réalisés au centre-ville au cours du dernier mandat. Pensons au verdissement de la rue Eddy, à l'animation de la rue Laval piétonne, à la mise en beauté des rues Montcalm, Notre-Dame-de-l'Île, Champlain, Wright, au support accordé à l'Association des Résidants de l'Île de Hull ainsi qu'à son comité fort dynamique des Familles Actives et Motivées de l'Île de Hull qui ont ressuscité l'Halloween et réalisé le premier « Carnav'Hull », l'hiver dernier. Oui, nous avons de plus en plus de bonnes raisons d'être fiers de notre centre-ville. Aidez-moi à poursuivre le travail pour consolider le lien entre La Fonderie et le boulevard St-Joseph en y développant un écoquartier avec un marché public permanent prêt à desservir les nouveaux résidants, les usagers du Rapibus et les nombreux fonctionnaires qui y travaillent. Poursuivons sur la lancée du centre multifonctionnel afin de voir les retombées structurantes que cet équipement apportera au cours des prochaines années lorsqu'il sera complété. Il y a tant à faire pour redynamiser le cœur de notre ville : donner accès au ruisseau de la Brasserie du côté de la rue Taylor en renaturalisant les berges et en construisant une piste cyclable en site propre afin de mettre en valeur toute la beauté du plan d'eau; utiliser le bassin pour y pratiquer le canot ou le kayak en été et en hiver, y installer une patinoire. Cette vision de développement, nous pouvons la mettre en œuvre avecvotre support. Serez-vous de la partie?

Écrire vos commentaires sur l'été.





20 juin 2013 - Bulletins de quartier no 15 et 16

Voici, coup sur coup, mes bulletins de quartier no 15 et 16. Vous serez à même de constater que notre centre-ville se transforme à vue d'œil et que les dossiers à venir concernant un marché public permanent à la Fonderie, le redéploiement de nos bibliothèques, la renaturalisation du ruisseau de la Brasserie et le réaménagement de la rue Laval (enfouissement des fils) et de la ruelle Aubry constitueront les principaux axes de développement du centre-ville au cours des années à venir. Nous comptons bien sûr sur le dynamisme de l'entreprise privée pour offrir des logements et des commerces à toutes les personnes tentées de revenir s'établir au cœur de l'action et profiter pleinement du cadre naturel exceptionnel qu'offre les plans d'eau, parcs, pistes cyclables de même que l'offre culturelle variée qu'on y trouve. Bonne lecture.

P.S. J'aimerais rectifier le nom d'un nouveau commerce établi sur la Promenade du Portage que j'ai mal orthographié; ainsi le Café Chaud devrait plutôt s'écrire le Café Show puisqu'il offre des prestations théâtrales à l'intérieur de son établissement. Merci à une citoyenne du Vieux-Hull qui m'a gentiment rappelée à l'ordre.

  15.  Journal de quartier Été 2013 15

  16.  Journal de quartier Été 2013 16

Écrire vos commentaires sur le bulletin de quartier!.





1 mai 2013 - Pour une éducation active à la citoyenneté!

Cette semaine, j'ai participé à deux événements riches en enseignement pour augmenter l'intérêt des jeunes à leur milieu immédiat. Lors de la journée de la terre, le 22 avril dernier, la députée provinciale, Maryse Gaudreau, le président de la commission scolaire, Jocelyn Blondin ainsi que six commissaires d'écoles, moi-même, conseillère municipale du quartier desservi par l'école primaire Jean-de-Brébeuf avons répondu à l'invitation de la directrice, Madame De Champlain de marcher dans les rues du quartier.

Ce projet a débuté par le comité de l'environnement formé d'élèves de 5e et 6e année mais, très vite, celui-ci fut partagé par l'ensemble des professeurs si bien que toute l'école s'est mobilisée autour de la marche. Les jeunes avaient préparé un chant puis fabriqué des pancartes sur le thème ou encore bricolé des instruments pour faire du bruit afin de faire entendre leur message. Plusieurs parents ont accompagné leurs enfants lors de la marche de même que nous avons eu la collaboration d'étudiants en techniques policières et du service de police de Gatineau pour assurer la sécurité des marcheurs pendant leur trajet. Le tout s'est terminé avec la remise de certificats pour tous les élèves qui marchent sur une base régulière pour se rendre à l'école. Voilà une façon positive de renforcer un comportement favorable à l'activité physique tout en permettant aux enfants de développer leur perception de sécurité dans leur quartier et de devenir indépendant dans leurs déplacements quotidiens.

Puis, vendredi, le 26 avril, je me suis rendue à l'école secondaire de l'Île pour discuter avec des jeunes de secondaire 5 d'un enjeu démocratique préoccupant soit la désaffection des jeunes lors des élections. Bien que lors des dernières élections provinciales, le taux de participation des jeunes au vote s'est grandement amélioré (on peut penser que la question de la hausse des frais de scolarité ait été un facteur incontournable dans la mobilisation des jeunes au cours de la campagne électorale), il reste que les 18-24 ans sont ceux qui accordent le moins d'importance à s'exprimer en votant. Au palier municipal, six jeunes sur dix ne votent pas alors que ce niveau de gouvernement a un impact majeur dans leur quotidien. Pensons seulement aux parcs, espaces verts, terrains de soccer, piscines ou arénas, aux pistes cyclables ou au transport en commun, ces éléments favorisent la qualité de vie de leur milieu. Mon but en discutant avec ces jeunes est de leur inculquer le sens de l'engagement et de leur démontrer que l'amélioration de leur société passe par leur implication citoyenne. Cela s'apprend très jeune et faire du bénévolat nous apprend beaucoup à développer des qualités d'empathie, de serviabilité, de travail d'équipe qui sont des clés pour réussir notre vie plutôt que réussir dans la vie.

La citoyenneté passe par une action désintéressée de tous et chacun pour faire de nos communautés des endroits où il fait bon vivre. Merci à tous ceux et celles qui osent donner de leur temps à titre de bénévoles. Nous vous sommes très reconnaissants!

Écrire vos commentaires pour une éducation active à la citoyenneté!.





24 mars 2013 - Vivement le printemps!

Alors que le printemps fait son entrée sur la pointe des pieds, il est bon de se rappeler quelques règles de civisme alors que les gens vont recommencer à marcher dans le quartier et que leur sens vont s'éveiller avec l'arrivée de la chaleur. Si vous avez un animal de compagnie et que celui-ci a fait ses besoins dans votre cour tout l'hiver, il est temps de ramasser les "cadeaux " de pitou avant que la période de dégel ne rende l'opération impossible et que vos voisins se bouchent le nez en passant devant chez vous.

Si vous conduisez une automobile, ralentissez si vous croisez un piéton car des flaques d'eau risquent de l'asperger au passage. Vous serez content qu'on fasse la même chose pour vous dans la même situation. N'oubliez pas de signaler les nids-de-poule au 311. Ou encore, si un lampadaire clignote ou ne s'allume pas, il suffit d'indiquer l'adresse la plus proche du problème au 311 pour améliorer la sécurité de tous.

La gestion des ordures, du recyclage et du compostage requiert la collaboration de tous pour maintenir la propreté du milieu ainsi que la bonne entente entre voisins. À chaque semaine, vous pouvez mettre à la rue compostage et résidus verts. Cependant, une semaine sur deux, on alterne avec les déchets et l'autre semaine, avec le recyclage. Si vous vous trompez de semaine, votre voisin devra vivre avec des sacs de poubelles à moitié déchirés propices à la venue de vermine et à la propagation de microbes sans parler des déchets qui virevoltent au vent.

Faites-vous aider par vos enfants. Ceux-ci sont très sensibles à la qualité de leur environnement et vous gagnerez à les faire participer au tri des matières ainsi que leur demander de souligner sur votre calendrier par un dessin ou un symbole si c'est la semaine du ramassage des déchets ou du recyclage. Pour eux, c'est un jeu mais en le faisant régulièrement, ils apprennent à assumer des responsabilités et à prendre leur place dans leur communauté.

Une autre source de nuisance lorsque reviennent les beaux jours est le bruit. Même si vous adorez le rap ou la musique techno, cela ne garantit en rien que votre voisin a les mêmes goûts musicaux. Pensez-y et baissez le volume!

Enfin, rappelez-vous qu'il est interdit d'arroser votre entrée avec de l'eau potable pour la nettoyer, un balai fera le travail et vous ne risquerez pas d'avoir une contravention pour avoir gaspillé l'eau! N'oubliez pas que jusqu'au 1er avril, il est interdit de stationner un véhicule sur la voie publique pendant la nuit. En gardant en tête ces différentes consignes, vous contribuerez à la qualité de vie et au bien-être des résidants du secteur !

Pour me joindre au bureau : (819) 595-7110. À la maison : (819) 778-0998. Par courriel : laferriere.denise@ville.gatineau.qc.ca

Suivez-moi sur Facebook.

Écrire vos commentaires sur le printemps!.





1 mars 2013 - Gamelin doit rester ouvert

Au cours des derniers jours, le journal Ottawa Citizen nous apprenait que la Commission de la Capitale Nationale venait de subir une rebuffade de la part des citoyens d'Ottawa qui refusent que la CCN augmente la ceinture de verdure de la capitale nationale dans le futur. Un commentaire du journaliste faisait état de l'affaiblissement de la société de la Couronne qui découle de plusieurs facteurs : depuis que les conservateurs sont au pouvoir, ils exigent que celle-ci réduise son budget; de même, Marie Lemay a démissionné depuis presque huit mois et le gouvernement n'a pas jugé essentiel de nommer son successeur rapidement; enfin, contrairement à l'époque où Marcel Beaudry en était le président directeur général, la CCN n'a plus les moyens de ses ambitions car elle s'est départie, à ce moment-là, de ses propriétés excédentaires pour continuer à maintenir son train de vie malgré une réduction significative de son budget. De plus, la gouvernance de l'organisme est divisée entre le président, Russell Mills qui, lorsqu'il était éditeur du journal Ottawa Citizen, était le critique le plus acerbe de cette organisation et la direction générale, occupée depuis huit mois par un employé par intérim.

En somme, certains signaux ne trompent pas; si le gouvernement actuel voulait affaiblir la CCN, il ne s'y prendrait pas autrement. C'est dans ce contexte particulier que nous invitons tous nos amis Facebook à faire comprendre à la CCN que la rue Gamelin doit rester ouverte.

Écrire vos commentaires sur Gamelin doit rester ouvert!.



12 février 2013 - La Gestion des matières résiduelles à Gatineau : un franc succès!

On dira ce qu'on voudra mais dans le domaine des matières résiduelles, Gatineau dame le pion à « pôpa » de La Petite Vie pour le sérieux avec lequel elle gère ses vidanges. En effet, de puis que nous avons établi nos cibles afin de détourner nos ordures du site d'enfouissement, nous ne cessons d'accomplir de grands progrès et devançons nos objectifs, notamment en ce qui a trait au taux de recyclage et de compostage.

Dans le premier diagramme intitulé Évolution - Matières résiduelles gérées par la ville de Gatineau, remarquez la forte baisse du tonnage dédié à l'enfouissement à partir de 2007 où le nombre de kilos per capita est passé d'un maximum de 352 kg/h. pour se situer à 234 kg/h. en 2011. Comment pouvons-nous expliquer cette forte chute?

Évolution - Matières résiduelles gérées par la ville de Gatineau

Cliquez sur les photos pour en voir un agrandissement
Cliquez sur ces photos pour en voir un agrandissement.

Tout d'abord, en 2008, rappelons que nous avons changé notre méthode de récupération des matières recyclables en passant d'un modèle de bac ouvert de 64 litres où le citoyen devait trier les matières à un gros bac bleu de 360 litres où la collecte se fait pêle-mêle. Très vite, les conséquences positives, tant au niveau de la participation citoyenne qu'au tonnage amassé , se sont fait sentir tellement qu'en 2011 nous avons atteint une participation de 65% de récupération et que le tonnage qui était de 17000 tonnes métriques en 2007 a atteint 26000 t.m. en 2011.

La phase un qui avait pour objectif de desservir les unifamiliales jusqu'aux trois logements s'est déroulée rapidement et nous avons poursuivi la desserte des bacs de recyclage des trois à huit logements dans les mois suivants de telle sorte que nous en sommes rendus à offrir le service aux neuf logements et plus. En 2011, 118387 unités de logements bénéficient des bacs de recyclage.

Parallèlement à notre excellente performance en matière de récupération des matières recyclables, nous avons choisi d'instaurer une collecte à trois voies incluant le compostage. C'est en cette matière que nous avons obtenu des résultats fulgurants dépassant notre objectif de plus de 5500 tonnes métriques. Entre 2010 et 2011, nous avons presque doublé notre tonnage en compostant nos matières organiques (de 11400 t.m. en 2010 à 21024 t.m. en 2011) réduisant de façon significative ce qui a dû être envoyé au site d'enfouissement à Lachute.

Ainsi, l'enfouissement généré par le milieu résidentiel a baissé à 61733 t.m. en 2011 alors que l'année précédente il se situait à plus de 75000 t.m. et ce, malgré une augmentation de notre population.

Le tableau suivant démontre les projections à moyen terme pour répondre aux exigences environnementales futures qui seront décrétées par les gouvernements supérieurs et l'obligation encore plus grande, et ce, même avec une forte augmentation de la population de Gatineau, de restreindre l'empreinte post-consommation de nos activités humaines. Il faudra donc peaufiner notre performance au niveau de la réduction des déchets, de la récupération, du réemploi et améliorer les résultats des commerces, institutions et industries quitte à imaginer des façons différentes de disposer de nos déchets ultimes pour produire de l'énergie, par exemple. C'est un dossier à suivre…

Matières résiduelles gérées par la ville de Gatineau

Cliquez sur les photos pour en voir un agrandissement
Cliquez sur ces photos pour en voir un agrandissement.

Écrire vos commentaires sur la Gestion des matières résiduelles à Gatineau!.



1 janvier 2013 - Une année 2013 remplie de défis!


Déjà la fête des Rois! Le temps s'accélère en vieillissant et 2013 s'annonce trépidante à souhait , année électorale oblige… Avant de faire le plongeon à nouveau dans les activités municipales de Gatineau, je tiens à souhaiter à toutes les personnes qui me suivent sur mon blogue, une Bonne et Heureuse Année, Santé, Prospérité et une bonne dose de sérénité pour éviter de se prendre trop au sérieux. Comme ma mère se plaisait à nous dire : " si tu ne vaut pas une bonne risée, tu ne vaux pas grand chose! "

Pour revenir aux défis de 2013, pensons au redécoupage de la carte électorale qui va ajouter un nouveau secteur à mon district électoral tout en en retranchant un autre. Ainsi, je perds le vieux Val-Tétreau et toutes les rues qui se connectent au boulevard Alexandre-Taché à l'ouest du boulevard St-Joseph mais, en contrepartie, je devrai apprendre à connaître les électeurs du secteur Wrightville délimité par le quadrilatère formé par le boulevard St-Joseph, la rue Amherst, le boulevard Moussette et la rue Montclair.

Si vous habitez dans ce quartier, j'aimerais bien vous connaître car j'aurai besoin de bénévoles pour m'aider à bien comprendre les besoins de la population et quelles sont les valeurs que ses résidants apprécient. Je sais que le Dépanneur Sylvestre y a pignon sur rue et que cet organisme joue un rôle important dans cette communauté tout comme le groupe communautaire Action-Quartiers que j'ai appris à découvrir car il œuvre aussi dans Val-Tétreau. Il y a aussi, bien sûr, l'association des résidants du secteur Wrightville qui joue un rôle d'animation fort important depuis nombre d'années

J'ai l'intuition que plusieurs résidants sont retraités et qu'il va y avoir d'ici quelques années un remplacement de cette population par des jeunes familles qui sont à la recherche d'une première maison pas trop chère. C'est pourquoi je compte beaucoup sur votre aide pour m'inspirer dans la préparation de mon programme électoral.

Depuis la création d'un nouveau parti politique municipal, Action-Gatineau, les chances d'être élue par acclamation sont pratiquement nulles car celui-ci voudra présenter des candidats dans chaque district électoral pour se démarquer des indépendants. On peut déjà présager que cette campagne électorale sera extrêmement difficile pour tout le monde car l'enjeu sera de faire mal paraître son opposant pour obtenir le privilège de représenter les électeurs à la table du Conseil.

Au cours des prochains mois, j'anticipe beaucoup de conflits et peu de réalisations concrètes, justement parce que le parti veut démontrer que ce Conseil est dysfonctionnel et que si Action Gatineau obtient une majorité de sièges à l'élection du 1er novembre, cela changera la donne.

Tout cela n'est, bien sûr, que de la rhétorique car, même s'il enrobe son message de termes tels qu'implication citoyenne, transparence, démocratie participative , Action-Gatineau n'a qu'un seul but : prendre le pouvoir, un point, c'est tout. Quant à moi, je souhaite que les citoyens ne se laisseront pas berner par ces beaux discours et qu'ils feront le choix de la continuité car lorsqu'on a l'assurance d'être bien servi, pourquoi changer?

Écrire vos commentaires sur une année 2013 remplie de défis!.



Archives du blog pour 2014!

Archives du blog pour 2012!

Archives du blog pour 2011!

Archives du blog pour 2010!

Archives du blog pour 2009!

Archives du blog pour 2008!

Archives du blog pour 2007!

Archives du blog pour 2006!



Haut 
Denise Laferrière
Conseillère municipale, District de Hull (8)
25, rue Laurier
Gatineau, QC J8X 3Y9
Tél.: (819) 595-7110 téléc.: (819) 595-7396
laferriere.denise@ville.gatineau.qc.ca