Denise Laferrière


  Mon blog


      15 décembre 2006 -- Un joyeux Noël et une bonne et heureuse année


Nous sommes à quelques jours de Nöel et j'aimerais profiter de l'occasion pour souhaiter à tous les internautes qui visitent mon site internet, un Joyeux Nöel et une Bonne et Heureuse Année 2007.

Le 12 décembre, le Conseil a adopté le budget à l'unanimité et le lendemain, on apprenait par la voix des média que plusieurs conseillers se disaient insatisfaits du budget car il manquait de vision et ne définissait pas les priorités du Conseil. À ce que je sache, le Conseil parle par résolution. Alors, trouvez l'erreur? Je commence à penser qu'il est temps de prendre un peu de repos avant de s'entredéchirer sur la place publique, ce qui fait drôlement l'affaire des vautours de la presse.

Suis-je paranoïaque? Je vous laisse le soin de faire votre propre opinion sur la question… On nous prévoit un Noël vert. C'est la faute des changements climatiques, c'est bien connu sauf que le premier ministre du Canada, Monsieur Harper dénie allègrement cet état de fait . Combien de gouvernements minoritaires nous faudra-t-il avant de prendre le taureau par les cornes et diminuer notre production de gaz à effet de serre chez nous. Tant que les pétrolières canadiennes pourront compter sur des gens comme Stephen Harper, ce n'est pas demain la veille que nous atteindrons les cibles de Kyoto que le gouvernement conservateur a finalement désavoué.

Décidément, je dois prendre quelques jours de repos…

Sur une note plus festive, je désire vous souhaiter de la Santé, de la Prospérité pour 2007 et n'oubliez pas de partager avec ceux et celles qui sont moins bien nantis que vous : la justice est le commencement de la paix. Que nous réserve la nouvelle année dans le district de Hull? Plusieurs dossiers entrepris en 2006 devraient voir leur conclusion en 2007 : l'aréna Robert-Guertin, l'Épicerie de l'Île et l'Espace Jean-Dallaire sans compter le plan particulier d'urbanisme pour le Centre-Ville qui va prendre son envol. Bref, beaucoup de beaux projets à développer avec vous, résidants et résidantes du district de Hull afin de faire de notre milieu de vie un lieu vibrant et stimulant pour la ville de Gatineau!

Écrire vos commentaires à Denise sur ses vœux de joyeux Noël et de bonne et heureuse année.


      26 novembre 2006 -- Galerie du district de Hull


Cliquez sur cette photo pour voir la galerie du district de Hull.

Je vous invite à parcourir la Galerie de Hull en cliquant sur l’icône « galerie » de mon site web afin de vous situer géographiquement dans le quartier que je représente. J’ai la chance d’avoir des photos aériennes exceptionnelles qui sont le fruit de la collaboration de mon photographe avec les gestionnaires des édifices fédéraux présents sur le territoire et qui ont nous ont gracieusement permis de photographier du haut des immeubles de Place du Portage ou des Terrasses de la Chaudière. Je les en remercie publiquement ici.

D’autres photos ont été prises à bord d’un appareil Cessna et c’est fascinant de voir le quartier d’une autre perspective. Mon but est de vous décrire les principaux points d’intérêt du quartier comme si vous veniez d’emménager dans le coin et que vous aimeriez connaître différents points de repère pour vous situer dans votre nouvel environnement. Bonne navigation! »

Cette galerie se veut évolutive au fil du temps et c'est pourquoi nous y ajouterons selon vos suggestions ou selon notre fantaisie, des photos descriptives du district de Hull.

Écrire vos commentaires à Denise sur la Galerie du district de Hull!


      11 novembre 2006 -- Une semaine éreintante!

Une semaine éreintante!

Depuis trois jours les membres du Conseil se sont réunis à la Maison du Citoyen pour finaliser le budget d'opérations 2007 et le plan triennal des immobilisations 2007-2008-2009. La semaine avait commencé sur les chapeaux de roue alors que de l'information privilégiée concernant le rapport sur l'avenir de l'aréna Guertin faisait l'objet de fuites dans le journal Le Droit.

Ce que je déteste dans ce genre de situation, c'est que les élus, y compris moi-même, n'avons pas encore obtenu copie du dit rapport et que les journalistes nous citent de grands pans de cette étude qu'ils semblent posséder avant même que le Conseil en ait pris connaissance. Je veux bien que la presse nous questionne mais ce n'est pas aux journalistes à nous dicter les décisions que nous avons à prendre. Une fois l'information publiée, par exemple, de l' annonce d'une démolition de l'aréna Robert-Guertin et l' on indique que deux glaces seront construites sur le même emplacement. Lorsque le citoyen lit cette " nouvelle ", vous pouvez être certain qu'il considère la situation réglée, ce qui me semble très anormal puisque les membres du Conseil n'ont même pas encore reçu le fameux rapport et encore moins statué sur ses recommandations.

Ce n'est pas parce qu'on l'a lu dans le journal que c'est nécessairement vrai!

Je pourrais dire la même chose d'un autre dossier qui a fait couler beaucoup d'encre soit les négociations entourant le renouvellement de l'entente que la ville de Gatineau a signé en 2001 avec Tourisme Outaouais et qui se termine en décembre 2006. En effet, il faut se rappeler que cette entente avait été négociée par le comité de transition avant la fusion de la nouvelle ville.

Il est donc tout à fait normal que les élus se questionnent sur les termes actuels de cette entente et cherchent à en négocier une aussi bonne pour les prochaines années tout en prenant une certaine initiative dans leurs demandes envers les services offerts par Tourisme Outaouais. Ce n'est pas un crime de lèse-majesté que de dire haut et fort ce que nous recherchons dans ce nouveau partenariat. L'ennui, c'est que Tourisme Outaouais a fait une présentation publique de ses réalisations tout en prenant pour acquis qu'elle était seule sur la patinoire pour nous dire comment dépenser notre argent au cours des prochaines années. Il est donc normal que, lors de la présentation faite par nos services sur le type de partenariat à développer avec Tourisme Outaouais au cours des prochaines années, présentation qui s'est faite en public aussi, les membres du Conseil ne puissent s'entendre sur un nouveau modèle d'association avec T.O. et que des échanges musclés entre partisans du statu quo et adeptes d'un changement… se déroulent sous les yeux des internautes ( c'était la première fois que l'on procédait à une diffusion complète de nos délibérations sur le web).

Bref, si vous aimez les sensations fortes, les séances du comité plénier de la ville de Gatineau seront une source intarissable d'intrigues, de discussions enlevées, de débats enflammés pour tous les citoyens branchés de notre ville. Ce sera vraiment la démocratie en direct!

Écrire vos commentaires à Denise sur une semaine éreintante!


      22 octobre 2006 -- Les Québécois au volant

Les Québécois au volant, c'est mortel, la conférence de Richard Bergeron présentée le 18 octobre par la Société Gatineau Monde à la Maison du Citoyen m'a fortement impressionnée. Ce que j'ai retenu essentiellement de ses propos c'est que, si on donne préséance à l'automobile en milieu urbain, on décourage ce pourquoi les villes ont été créées à savoir favoriser les échanges humains. L'auto favorise l'individualisme à tous égards et donne un sentiment de supériorité au conducteur du véhicule. Ce comportement se traduit par l'absence de politesse envers les piétons et (ou) cyclistes qui partagent le même espace : la voie publique. Il amène le conducteur à croire qu'il est au-dessus des lois parce que celui-ci se sent invulnérable dans sa coquille de métal.

Combien de fois ai-je remarqué des automobilistes passant sur une lumière rouge sachant que le feu est déjà tourné au rouge depuis plusieurs secondes! Cette attitude risque de coûter cher en vies humaines si nous ne réussissons pas à changer ce type de comportement.

Monsieur Bergeron a apporté une statistique qui m'a fait réfléchir : aux Etats-Unis, au cours du XXe siècle, les accidents de la route ont fait plus de victimes que l'ensemble des guerres ayant eu cours pendant la même période. Que dire de tous les grands blessés victimes d'accidents de la route et incapables de mener une vie productive pour le reste de leurs jours! Tout ce gaspillage de vies humaines pour faire tourner une industrie qui est concentrée ailleurs qu'au Québec et qui ne génère que très peu d'emplois chez nous. Par contre, nous avons une compagnie typiquement québécoise, Bombardier, qui se spécialise dans les trains, tramway, rames de métro et qui donne de l'emploi à un grand nombre de travailleurs chez nous qui a de la difficulté à vendre sa technologie dans son propre pays. Le train à grande vitesse proposé par Bombardier entre Montréal et Windsor dont on faisait la promotion dans les années 90 n'a pas réussi à intéresser nos gouvernements alors qu'il est très présent en Europe et aux U.S.A. Quelle ironie…

L'avenir de nos villes passe par le retour de ce lieu d'échange qu'est la voie publique. Plutôt que de donner toute la place à l'automobile, nous devrions encourager de solutions plus écologiques, par exemple, le tramway ou le train léger afin de libérer une espace dévolu aux échanges entre êtres humains. Strasbourg, Montpellier, Munich sont des villes qui ont déjà pris ce virage vert. Je suis prête à proposer cette direction. Vous, qu'en pensez-vous?

Écrire vos commentaires à Denise sur les Québécois au volant


      28 septembre 2006 -- Lecture publique d'un livre à la Maison Charron

Je suis allée à la Maison Charron ce soir pour une lecture publique d'un livre de Nicole Balvey, de l'association des Auteurs et Auteures de l'Outaouais intitulé Dérives.

Il s'agit de l'histoire d'un rapprochement entre une mère et sa fille qui vivent sur deux continents; la mère à Auxerre, en France et la fille au Canada. Le récit débute au moment où la mère déjà âgée et vivant seule dans sa maison de campagne tombe malade. Toute la lecture repose sur le dialogue entre mère et fille où pendant plusieurs années, la fille prend l'avion à Mirabel pour aller visiter sa mère dont la santé décline soit à l'hospice, soit à l'hôpital soit à sa résidence ou soit à la maison de retraite.

Au fil du temps qui passe, la relation mère-fille se transforme en passant par la rage, la haine, la culpabilité; puis, peu à peu, le discours devient plus tendre, la fille finit par accepter la vérité de sa mère et accepte de la laisser partir dans la mort. Ce texte m'a beaucoup touchée car je viens de perdre mon père il y a quelques semaines. La perte d'un être cher nous renvoie à notre propre fin et un dialogue mère-fille tel que le permet une lecture publique force le spectateur à faire face à ses angoisses et ramène à la surface de la conscience des émotions fortes et je dirais même des émotions violentes. Voilà toute la force de la parole en ce qu'elle crée une catharsis de nos sentiments, bons comme mauvais.

Écrire vos commentaires à Denise sur la lecture publique d'un livre à la Maison Charron


      20 septembre 2006 -- 150e Anniversaire du Musée Canadien des Civilisations

C'est en 1856, que Sir William Logan de la Commission géologique du Canada fondait le Musée national d'histoire humaine du Canada. Le thème choisi pour le Bal costumé " Un voyage dans le temps " était des plus approprié pour l'événement et c'est grâce à la Société Radio-Canada si nous avons pu trouver des vêtements représentatifs de la vie en Nouvelle-France. En effet, nous avons puisé dans la panoplie de costumes créés pour des séries télévisées d'époque, pour revêtir nos plus beaux atours en ce jour de fête.

Le but du Musée canadien des civilisations était de marquer cet événement en en faisant une campagne de levée de fonds afin d'acquérir des artéfacts historiques pour enrichir notre collection nationale et augmenter le sens de l'identité de tous les canadiens. En effet le Musée ne reçoit aucune subvention de la part du gouvernement pour acquérir et protéger des artéfacts qui autrement risqueraient de disparaître de notre patrimoine national.

De gauche à droite sur la photo : Victor Rabinovitch, p.d.g. du MCC, Simon Racine, conseiller municipal de Gatineau, Marie-Hélène Lajoie, d.g.-a. et Mark Laroche. d.g. ville de Gatineau, Jocelyne Houle, conseillère municipale de Gatineau, Adrienne Clarkson, ex-gouverneure-générale du Canada, Présidente d'honneur du Bal Costumé et moi-même.

Sur cette photo, on retrouve Mark Laroche, d.g. et Marie-Hélène Lajoie, d.g.-a. à la ville de Gatineau, Jocelyne Houle, Michel Picard de l'émission d'information de Radio-Canada, le " Ce Soir ", Denis Tassé, conseiller municipal de même que moi-même et Simon Racine.

   
Cliquez sur ces photos pour en voir un agrandissement.

Écrire vos commentaires à Denise sur le 150e Anniversaire du Musée Canadien des Civilisations


      19 septembre 2006 -- Éva Avila : Canadian Idol a une saveur québécoise!

La finale de " Canadian Idol " a revêtu un caractère particulier pour les gatinois le 17 septembre dernier où plusieurs centaines de personnes s'étaient réunies à la Maison du Citoyen afin de démontrer leur appui à une jeune de chez nous qui, grâce à son talent et à sa détermination, a remporté tous les honneurs en devenant la première québécoise à remporter la finale de cette émission fort populaire au Canada anglais.

Bravo Éva! Tu es une ambassadrice hors pair pour la ville de Gatineau et nul doute que nous saurons souligner de façon tangible ton apport à la fierté et au sentiment d'appartenance à la grande ville de Gatineau quand tu seras de passage chez nous.

Écrire vos commentaires à Denise sur Eva Avila.


      16 septembre 2006 -- Nouveau!!!

Nouveau! À partir de maintenant, vous allez voir une grande différence concernant ma page d'accueil. Auparavant, vous y trouviez un article de fond sur un thème d'actualité qui reflétait mes opinions. Mais pour me mettre au goût du jour, j'ai choisi de faire un «blog» sur la condition de conseillère municipale, ses aléas, ses misères comme ses grandeurs.

Parfois, je serai très prolifique alors qu'à d'autres moments, je me tiendrai coite, épuisée par le rythme effréné de la vie politique. Attachez vos tuques! Ça risque de brasser mais pas toujours pour les bonnes raisons… M'enfin, qui m'aime me suive.

Écrire vos commentaires à Denise à ce sujet.


Archives du blog pour 2010!

Archives du blog pour 2009!

Archives du blog pour 2008!

Archives du blog pour 2007!



Haut 
Denise Laferrière
Conseillère municipale, District de Hull (8)
25, rue Laurier
Gatineau, QC J8X 3Y9
Tél.: (819) 595-7110 téléc.: (819) 595-7396
laferriere.denise@ville.gatineau.qc.ca